Comment fonctionne une Montre Automatique ?

Tout d'abord, la paternité de l'invention du mouvement automatique est encore controversée. Certains disent que c'était Abraham-Louis Perrelet (1777) tandis que d'autres attribuent ce fait à Hubert Sarton (1778). Quoi qu'il en soit, le remontage automatique à plusieurs siècles.

Incorporé dans une montre par un inventeur français du XVIIIe siècle, Pierre Joseph de Rivaz, et perfectionné par John Harwood au début du XXe siècle. Harwood, un réparateur horloger de Bolton près de Manchester en Angleterre, a développé la toute première montre-bracelet à remontage automatique. Vous pouvez aussi consulter l''article sur les Montres Squelettes qui sont souvent des merveilles mécaniques.

 

Points Clés

  • 🔧 Invention : L'invention des montres automatiques est attribuée à Abraham-Louis Perrelet (1777) ou Hubert Sarton (1778).
  • Perfectionnement : John Harwood a perfectionné les montres automatiques au début du XXe siècle.
  • 🕰️ Mécanisme : Un rotor oscillant transforme les mouvements du poignet en énergie pour remonter le ressort moteur.
  • 🔄 Direction : Certains mécanismes remontent le ressort dans une seule direction, d'autres dans les deux sens.
  • ⏱️ Autonomie : Une montre complètement remontée peut fonctionner environ 1 jour sans mouvements.
  • 🔄 Remontage manuel : Les montres automatiques peuvent être remontées manuellement via la couronne.
  • ⚙️ Dispositif d'embrayage : Un embrayage à friction empêche le ressort d'être trop remonté.
  • 🔧 Processus d'initiation : Un remontage manuel initial est nécessaire pour amorcer le fonctionnement automatique.
  • Port régulier : Pour un fonctionnement optimal, la montre doit être portée au moins 8 heures par jour.
  • 🔧 Composants clés : Le rotor, la couronne, le ressort de barillet, et l'échappement sont essentiels au mécanisme.

Les montres automatiques et mécaniques

Avant l'avènement des montres à quartz dans les années 60, toutes les montres étaient mécaniques. Les montres steampunk et squelettes, très en vogue, sont également des montres mécaniques, souvent avec des mécanismes visibles à travers un cadran transparent. Une montre mécanique, qu'elle soit à remontage manuel ou automatique, est animée par un ressort de barillet. Ce ressort principal se détend lentement pour libérer de l'énergie, qui est ensuite transmise aux engrenages et aux aiguilles.

Le mécanisme de remontage automatique

Les montres automatiques, ou automatic, se distinguent par un mécanisme de remontage automatique qui élimine le besoin de remonter manuellement la montre tous les jours. Elles possèdent un rotor ou une masse oscillante qui tourne avec les mouvements du poignet. Ce mouvement oscillant est transmis à travers une série de rouages, enroulant ainsi le ressort de barillet. Les montres automatiques modernes peuvent remonter le ressort en oscillant dans une ou deux directions grâce à des systèmes de calibres sophistiqués.

Autonomie et entretien

Une montre automatique typique pour homme, avec un boîtier en acier inoxydable et un bracelet en cuir, peut fonctionner environ 1 jour une fois complètement remontée. Pour maximiser la réserve de marche, il est recommandé de porter la montre au moins huit heures par jour. De plus, les montres automatiques peuvent être remontées manuellement en tournant la couronne de remontoir, surtout si elles ne sont pas portées pendant une période prolongée.

Fonctionnement du mécanisme de remontage

Le ressort moteur des montres automatiques est conçu pour éviter la surcharge grâce à un dispositif d'embrayage à friction. Lorsque le ressort est complètement enroulé, il glisse pour empêcher toute tension excessive. Ce mécanisme assure la longévité de la montre en évitant une usure prématurée.

Initiation et réserve de marche

Il est crucial d'amorcer le ressort de barillet d'une montre automatique avant son premier usage. Pour ce faire, tournez la couronne environ 40 fois dans le sens horaire. Cela assure une réserve de marche suffisante pour que le mouvement automatique prenne le relais. Une montre automatique doit être portée régulièrement pour maintenir sa réserve de marche.

Lexique des montres automatiques

Pour mieux comprendre les composants de votre montre automatique, voici quelques termes clés :

  • Rotor : Masse oscillante qui remonte le ressort avec les mouvements du poignet.
  • Couronne de remontoir : Utilisée pour remonter manuellement la montre et régler l'heure.
  • Ressort de barillet : Stocke l'énergie et la libère progressivement.
  • Système de transmission : Transmet l'énergie du ressort de barillet à la roue d'échappement.
  • Échappement : Régule la libération de l'énergie pour assurer la précision.
  • Balancier : Cœur du mouvement mécanique, créant le tic-tac caractéristique.
  • Rubis : Réduisent les frottements et l'usure des rouages.

 

Les montres automatiques, qu'elles soient pour homme ou femme, sont des garde-temps sophistiqués combinant tradition et innovation. Comprendre leur fonctionnement et leur entretien vous permettra de profiter pleinement de votre montre automatique, qu'elle soit en acier inoxydable, cuir, ou autre.

Partager cet article peut aider d'autres passionnés d'horlogerie à mieux comprendre leurs montres. À bientôt pour de nouveaux articles sur les merveilles de l'horlogerie mécanique.