Petite histoire de la Robe Victorienne

Publié par Steampunk Store le

Focus sur la Robe Victorienne

Les Robes Victoriennes sont plus Modernes qu'on ne le pense.


Peu de choses sont plus agréables à regarder que les robes victoriennes. Elles sont un véritable régal pour les yeux, faites de couleurs riches, de garnitures exquises, de fleurs artificielles et de mètres de tissus les plus fins. Les femmes qui les portaient s'efforçaient de faire en sorte que chaque détail soit parfaitement adapté à chaque occasion de porter une robe. Et tout comme pour le reste de la Mode Victorienne, les exigences de ces détails évoluaient rapidement au fil des décennies. Voici quelques-unes des principales tendances en matière de robes de bal et de tenues de soirée de l' époque victorienne et des éléments à garder à l'esprit si vous prévoyez d'organiser un événement formel comme une garden party ou une soirée à thème.

Robe Victorienne Grande Taille

Steampunk Store dispose d'une sélection de robes de style victorien qui sont toute la magnificence de l'Angleterre de l'époque avec quelques touches modernes. Consultez notre collection ainsi que les autres articles sur l' ère victorienne pour vous donner le maximum d'idées


Robes de bal à Crinoline

Robe de Bal Victorienne

La silhouette des robes de bal a changé radicalement entre le début et la fin du XIXe siècle. L'ère de la Régence a vu des lignes longues et droites avec des tailles empire, ce dont je parlerai dans un autre article. Les jupes longues et droites ont ensuite complètement disparu jusqu'aux années 1910, l'accent étant mis sur diverses parties de la jupe pendant le reste du siècle. La première de ces tendances est celle des grandes jupes à cerceaux, généralement associées à l'époque de la guerre civile.

Le style de base de ces robes était constitué d'épaules exposées entourées d'une sorte de garniture, d'une poitrine aussi basse que possible, d'un corsage bien ajusté et d'une large jupe cerceau formée par une crinoline ou plusieurs jupons (selon l'année). Gardez à l''esprit que le volume de la tenue sera toujours artificiellement obtenu par un superposition de jupons. Si certaines robes semblent comme gonflées, c'est grasse à des cerceaux, une crinoline ou une cage sophistiquée.

Robes Victoriennes Steampunk

Alors que nous considérons aujourd'hui ce style de robe comme élaboré, voire extrême, les femmes étaient encouragées à privilégier la simplicité féminine, malgré la taille de la jupe. C'est vrai que cela peu paraître ironique quand on voit comment la mode de l'époque contraignait les corps, comme avec les fameux corsets. Il n'était pas rare de voir les jeunes filles se priver de nourriture afin d'avoir la taille la plus fine possible, en mettant leur santé en danger.

Extrait d'un livre sur la bienséance de 1859 : Ce qui a été dit ailleurs au sujet de la tenue et de l'ornementation s'applique pleinement à l'occasion de la danse. La simplicité doit être le guide, et non l'étalage. La dame parée de nombreux bijoux et rubans ressemble trop à une publicité ambulante pour susciter le respect. Si les dames savaient à quel point un style vestimentaire pur fait impression sur l'autre sexe, et si elles réalisaient à quel point une robe voyante semble insignifiante pour une personne de bon goût, nous supposons que leur vanité seule les pousserait à porter des vêtements plus simples, plutôt qu'à s'exhiber de façon élaborée et coûteuse.


Robes à Bustier

costume victorien femme
À l'arrivée des années 1870, l'accent est mis de plus en plus sur le dos et le buste des robes. Cette tendance commence avec le devant plat de la jupe, large au niveau des hanches, et un léger pouf dans le dos. Ce look est obtenu sans l'aide d'un bustier, mais cela va rapidement changer à l'approche des années 1880. Être remarquable tout en paraissant se méfier des feux de la rampe lors du choix d'une robe est toujours le conseil donné aux femmes.

L'art de s'habiller en société, publié en 1870, donne des conseils : Cependant, même dans la tenue complète exigée pour les soirées, la règle devrait être de bien s'habiller, de manière convenable et appropriée, mais sans être gênante, et surtout, sans être voyante ou trop voyante. C'est un crime contre le bon goût que d'être trop à la hauteur de la compagnie, mais le soin doit être accordé au costume, l'hôtesse l'attend et les invités observent sa négligence. C'est un test de bon goût que d'être au premier rang des invités pour la tenue appropriée, mais jamais avant les autres.

Les tissus les plus légers, les teintes les plus vives et les garnitures les plus élaborées sont tous non seulement permis, mais absolument recherchés, dans la majorité des Tenues Victoriennes pour Femme. Tout ici doit être léger et fantaisiste.

La légère bosse dans le dos se transforme rapidement en une bosse extravagante qui ne peut être obtenue qu'à l'aide de corsets robustes portés sous la robe ou de jupons avec du volume. La tendance était alors aux embellissements élaborés dans le dos de la robe, mais toujours avec des épaules nues. Cela dit, la poitrine n'est souvent pas aussi exposée qu'à l'époque.

Outre la correction de la silhouette, l'attention portée aux matériaux utilisés pour créer des vêtements féminins était une préoccupation majeure à la fin du XIXe siècle comme on peut le lire ici. Les femmes étaient encouragées à choisir les tissus de la meilleure qualité et à prendre plaisir à créer un look qui serait un véritable spéctacle pour ceux qui les regardaient.

Pour les robes du soir, il y a certains des travaux manuels les plus exquis sur la mousseline de soie ou le gaze de soie que les plus fastidieux pourraient désirer des fleurs de toutes les teintes, qui ont l'air d'être posées sur la mousseline et d'y être pressées, forment un motif ; des roses français, plumeux comme des flocons de neige, forment un autre motif ; et des palmiers orientaux laissent tomber leurs têtes gracieusement couronnées, dans la soie la plus fine sur des mètres de gaze la plus douce, dont la beauté parfaite n'est vue que par la lumière brillante d'une salle de bal. Le feuillage tropical est si fidèlement représenté dans sa redondance luxuriante que l'on ressent presque les brises chaudes du climat ensoleillé en contemplant ces merveilles de broderie artistique.

 

Robes en forme de cloche

mode victorienne femme

Nous arrivons à la fin du règne de la Reine Victoria, la période est plus sombre et austère, cela se ressent avec les couleurs plus ternes et cette fois moins d'extravagance. Après la disparition des jupons superposés, le style des jupes sont devenus beaucoup plus discrets. La jupe prend rapidement la forme d'une cloche, pour aboutir à la silhouette en S. Le corsage est plus bas et plus étendu qu'auparavant. Ce look se caractérise par un corsage plus bas que ce qui avait été vu auparavant. Il est suivi d'une jupe qui, bien que généreuse au niveau des hanches, est assez étroite. Le buste est remplacé par la traîne, où se concentre l'embellissement. Les épaules restent exposées, bien que cette période soit celle où l'on accepte le moins de peau par rapport aux autres périodes que nous avons explorées.

Boutique Steampunk Store
Nous espérons vous avoir donné des idées pour votre prochaine tenue inspirée de cette époque fabuleuse. A bientôt pour un nouvel article sur l'univers passionnant du steampunk.

← Article précédent Article suivant →

Articles populaires

Comment choisir son Chapeau Haut De Forme ?
Comment choisir son Chapeau Haut De Forme ?
Le chapeau haut de forme est un accessoire qui donne une allure élégante et raffinée à celui qui le porte. Il est par...
En lire plus
Qu'est ce qu'une Redingote ?
Qu'est ce qu'une Redingote ?
La Redingote est un manteau d' Homme à col porté du XVIIIe au XXe siècle. Elle s'est surtout imposée au XIXe siècle, ...
En lire plus
Le Steampunk, un voyage hors du temps
Le Steampunk, un voyage hors du temps
Vous vous souvenez de la première fois où vous avez eu le béguin ? Eh bien, que diriez-vous d'un coup de foudre pour ...
En lire plus