Cyberpunk, Steampunk et autres Univers Punk.

Publié par Steampunk Store le

Cyberpunk, Steampunk et les autres Univers Punk.

Nous allons vous faire découvrir les Univers voisins du Steampunk en quelques minutes seulement. Le Cyberpunk et le Steampunk ont-ils des points communs ? Découvrez des genres apparemment éloignés mais très proches par leur communauté et leurs idées. Découvrez des sous-genres peu connus dont certains sont extraordinaires. Alors c'est parti, commençons par le grand-père de tous ...

 

Le Cyberpunk

Le Cyberpunk et le Steampunk ? 

C'est le genre littéraire de science fiction qui a crée la tendance à ajouter "punk" à divers mots pour décrire un nouveau genre. Le Cyberpunk se caractérise par une vision sombre et dystopique de l'avenir. La technologie atteint un point où elle a fusionnée avec l'humanité. Elle a permis de l'augmenter mais sert aussi pour l'asservir.

Le monde est devenu malsain par la pollution, la surpopulation et l'oppression des entreprises appelées corporations qui ont surpassées les états nations qui ne sont plus que des coquilles vides. Dans la rue c'est la matrice (un internet ultra-connecté) et les implants, les ghettos et les gangs, les lampes fluorescentes et les combats numériques.

Cyberpunk Girl

Cette vision est devenue si omniprésente dans les livres et les films que c'est la façon par défaut dont nous pensons l'avenir, même si nous le vivons déjà de nombreuses façons. Et pour cause, nous sommes bientôt à la période que décrivent les années 80 dans Neuromancer, l'exemple par excellence du roman cyberpunk, de William Gibson

Bien qu'il soit sorti deux ans après Blade Runner et qu'il ne soit pas reconnu comme le premier roman cyberpunk, il est sans doute le meilleur exemple du genre et est devenu synonyme de cyberpunk.

Lunette Cyberpunk | Steampunk Store

Et si l'analogie avec notre époque a de quoi choquer, nous sommes encore loin de l'univers extrêmement noir du film de Riddley Scott, qui est la réfèrence au cinéma de l'univers cyberpunk. Curieusement, Blade Runner  est beaucoup plus cyberpunk que le livre sur lequel il est basé, "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?" de Philip K. Dick

Petit à petit le genre s'est asséché pour quasiment disparaître aujourd'hui. Le genre a besoin de se réinventer et de s'éloigner de notre présent qui a rejoint la fiction sur de trop nombreux points. Notre présent devient même plus sombre par pas mal d'aspects. A l'inverse du style rétrofuturiste ...

 

Le Steampunk

ville steampunk

Alors qu'est que les deux genres ont en commun à part la terminaison. Et bien pas grand chose en terme d'époque, d'esthétisme ou même des thèmes abordés. Bien sûr la technologie est au centre des genres, le cyberpunk concerne l'avenir qui pourrait être, le steampunk concerne le passé qui aurait pu être. Mais à part cela le terme a été mal choisi par K.W. Jeter. Vous connaissez sans doute l'histoire, il a juste voulu marquer les esprits et séparer les genres.

Le Steampunk en comparaison au cyberpunk

La force du Steampunk, c'est une uchronie intemporelle, bien qu'elle soit marquée comme se déroulant à l'époque victorienne. Ainsi il est facile de jouer avec les codes de la révolution industrielle, la vapeur et les engrenages et de déplacer tout cela dans un autre univers. Une autre force est la magie, le fantastique, inclus dans le steampunk. Tout le monde est conscient que de faire fonctionner cette machinerie aurait été impossible à l'époque victorienne réelle ( automates, ordinateurs etc...). Les éléments fantastiques et surnaturels sont souvent intégrés dans les fictions rétrofuturistes sans aucun problème. Mais n'y a t-il aucune ressemblance ?

Horloge Steampunk

Ce qui rapproche les deux genres tient plus de la communauté et du terreau qui a vu naître ces univers dystopiques. C'est le refus de la conformité, du monde consumériste et d'une vision sombre de l'avenir. Là où le cyberpunk prévient que le futur pourrait être déshumanisé et baisse les bras, le steampunk se veut un peu plus optimiste et engagé. Il est possible de fabriquer soi même, de recycler, de réutiliser et d'être chacun responsable de son futur, sans attendre que l'on nous mâche le travaille.

Maintenant voyons les univers voisins qui sont la plupart du temps, des sous-genres du cyberpunk ou du steampunk.

 

Le Dieselpunk

Voiture Dieselpunk, la ligue des gentlemen extraordinaires

Ce type science-fiction est un produit du 21e siècle, qui a commencé vers 2001, bien que divers films et livres aient joué avec cette idée pendant des décennies. La façon la plus simple de décrire le Dieselpunk, c'est du steampunk où la technologie de la révolution industrielle est remplacée par le moteur à combustion. La technologie est plus récente et l'appréciation des styles et des visions du monde sont ceux de la fin des années 1930 jusqu'aux années 50. Au lieu de dirigeables géants en bois et en laiton, pensez à des zeppelins géants en acier.

L'époque de référence est la Seconde Guerre Mondiale avec tous les clichés de la période saupoudrée de fantastique. Il s'agit de grosses machines improbables et de moteurs diesel dégageant une fumée noire. Le Dieselpunk est beaucoup plus présent au cinéma et à la télévision que dans les livres, comme dans Sky Captain et le monde de demain ou The Rocketeer. Il y a pourtant un contingent croissant de romans, dont le plus connu est probablement la série des Léviathans de Scott Westerfeld.

Le dieselpunk se termine là où la paix et la guerre froide prend place ...

 

L' Atompunk

Atompunk et steampunk

Oui, il y en a un genre pour pratiquement chaque décennie du XXe siècle. L' Atompunk prend le style moderne du milieu du siècle, la révolution nucléaire et l'ère spatiale de Spoutnik et les mélange tous ensemble pour créer quelque chose d'assez lisse et brillant. L'humour décalé y est plus que bienvenue à la vue de cette période périlleuse qui est parfois post apocalyptique où tout à été dévasté.

Les séries Fallout, Futurama, The Jetsons et les films The Incredibles résument bien le genre. Orbit City tiré du dessin animé The Jetsons, est un grand exemple du genre. L' Atompunk a ses propres éléments punk, se déroulant dans le contexte du Maccarthysme, du mouvement des droits civiques et de la guerre du Vietnam. La technologie progressait rapidement et la société avait du mal à suivre. Le genre a un terreau fertile pour ré-imaginer ces luttes sociales.

Voir le Masque steampunk Atompunk

On se demande si Atompunk est un synonyme du Raypunk et du Teslapunk. La principale différence est qu'ils n'incluent généralement pas l'énergie nucléaire, mais ont la même esthétique. Il n'est pas surprenant qu'ils aient été populaires ces dernières années. Il y a aussi une véritable renaissance de l'architecture et du design inspirés par la modernité du milieu du siècle, alors peut-être verrons-nous s’accroître la popularité de l' Atompunk ?

En parlant d'univers acidulé et haut en couleur, en voici un autre ...

 

Le Dreampunk

Dreampunk et Steampunk

Un style inclassable assez diffèrent qui prend racine dans l'imaginaire et le monde des rêves. La référence est comme tout dérivé du steampunk issu de l'époque victorienne dans le très connu Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. Un autre classique vient à l'esprit, le magicien d'Oz de L.F. Baum. Le Dreampunk est donc déroutant voire déjanté, on se déguise en chapelier fou ou en fée clochette. Les accessoires sont issus d'univers magiques et finalement la seule limite est notre imagination.

Magicien Dreampunk Steampunk

Ce sont des univers colorés et surréalistes peuplés de créatures mystiques, les licornes et les dragons y sont assez bien représentés. Peu à peu ils se sont éloignés de la magie et rapprochés de la technologie, souvent mécanique. Une sorte de steampunk associé au monde féerique. Un exemple plus récent de ces mondes alternatifs est Arthur et les minimoys ou les adaptations des romans de Philip K. Dick (Total Recall, Minority report ou Blade Runner, tiens tiens). Ces oeuvres ont en commun l'imaginaire, le conflit entre le rêve et la réalité ... les répliquants ont ils un imaginaire ? suis je vraiment "moi" ou les souvenirs d'un autre ? 


Le Biopunk

Bioshock, un exemple de biopunk
Le Biopunk est le cousin biologique du Cyberpunk. Ils se déroulent souvent dans une période très similaire, ou le Biopunk est le successeur du cyberpunk. Le métal et la technologie sont remplacés par le piratage biologique, la modification génétique et l'amélioration organique. Le Biopunk pose les questions existentielles plus loin que le Cyberpunk. Les technologies comme le pistage génétique, les bébés sur mesure et le clonage massif sont des thèmes récurrents. Bienvenue à Gattaca.

Le cyberpunk s'intéresse souvent à l'homme contre la machine, mais le biopunk aborde les thèmes de l'homme contre le post-humain. La grande question que pose le biopunk est la suivante : où s'arrête l'être humain ? Lorsque aucun des deux genres n'est poussé à l'extrême, vous pouvez trouver des éléments biopunk et cyberpunk dans le même cadre.

biopunk et steampunk

Mais de nombreux auteurs imaginent la technologie cybernétique du cyberpunk comme le cousin plus primitif de la bio-ingénierie du biopunk. Jurassic Park ou le jeu d'Activision Prototype embrassent tous deux les implications de la bio-ingénierie du Biopunk, mais pas son esthétique. Les courts métrages Love Death & Robots sur Netflix, est un exemple récent qui englobe à la fois la technologie et l'esthétisme.

 

Le Western punk ou Cattlepunk

Cattlepunk Western Punk

Des noms différents pour une même chose, le créneau peu connu de la science-fiction dédié à un western rétrofuturiste, un Far-west qui n'a jamais existé. De nombreux exemples dans ce genre sont underground, certains joyaux et d'autres un peu bizarres. Si vous aimeriez que le Lone Ranger soit équipé de gadgets improbables, le genre Cattlepunk est peut-être fait pour vous.

L'exemple le plus connu est Wild Wild West, elle est techniquement la première série TV steampunk. Il suffit d'imaginer un Far-West alternatif qui possède une technologie avancée, à base de moteur à vapeur. D'autres exemples de films dans ce genre, Cowboys & Aliens et bien sûr l'énorme Retour vers le Futur 3.

Voilà pour tous ces univers souvent foisonnant, qui rivalisent d'idées et de concepts ingénieux. Nous avons fait l'impasse sur les plus méconnus parfois anecdotiques que nous ne citerons que brièvement.

 

Les sous-genres en "Punk"

 Teslapunk et autres genres punk

  • Clockpunk : un steampunk centré sur la renaissance qui aime les mécanismes anachroniques. On y trouve souvent Léonard de Vinci comme dans la série TV Da Vinci's Demons ou le jeu Assassin's Creed 2.
  • Décopunk : une version épurée, brillante et très art déco du steampunk. Les films fantastiques ou avec cet esthétisme des années 30 sont représentatifs, comme le Shadow (1994). 
  • Nanopunk : une version du cyberpunk proche du biopunk où le thème centrale est la nanobiologie.
  • Raypunk : très proche voire similaire à l'atompunk. Ce genre se concentre sur l'espace et s'intéresse peu à l'energie atomique. Buck Rogers ou Flash Gordon sont très représentatifs.
  • Rococopunk : proche du clockpunk et donc du steampunk, l'esthétisme est celui de la période rococo du 18e à la française. Très utilisé surtout dans la mode par Vivienne Westwood.
  • Solarpunk : un sous-genre du cyberpunk à contre-pied de son modèle. Le futur y est optimiste. Les thèmes sont l'écologie et les inégalités sociales grâce à la technologie.
  • Steelpunk : un dieselpunk modifié où la technologie serait plus proche des années 80. L'univers est souvent post-apo comme dans le Transperceneige ou Terminator.
  • Stonepunk : une préhistoire anachronique comme dans la famille Pierrafeu qui sert de prétexte à une satire de l'époque actuelle associé à un humour décalé.
  • Teslapunk : du nom du célèbre inventeur. Une science fiction où le magnétisme et l’énergie électrique est au centre du récit et des visuels.

 Montre Squelette Steampunk Halo

 

J'espère que vous avez découvert de nouveaux univers, il ne vous reste plus qu'a les explorer. Merci pour votre lecture ...

Et à bientôt vaporistes pour un nouvel articles sur le monde enivrant du Steampunk !


Partager cet article



← Article précédent Article suivant →

Articles populaires

TOP 20 des Bandes Dessinées Steampunk
TOP 20 des Bandes Dessinées Steampunk
Savez-vous qu’en dehors du monde réel où nous vivons, il existe un univers pouvant tellement vous plaire qu'il vous d...
En lire plus
TOP 20 des Livres Steampunk
TOP 20 des Livres Steampunk
  Si le genre littéraire rétro futuriste est devenu avec le temps foisonnant avec ses codes et ses univers uniques, c...
En lire plus
Pourquoi Jules Verne n'a pas crée le Steampunk ?
Pourquoi Jules Verne n'a pas crée le Steampunk ?
  Nous allons revenir dans cet article sur l'essence du genre rétrofuturiste avec un auteur qui compte certainement c...
En lire plus