Connaissez vous le Steampunk Post Apocalyptique ?

Focus sur le Steampunk Post-Apocalyptique ? 

Qui n'a jamais été fasciné par les récits de science fiction post-apocalyptiques, où l'humanité est confrontée à sa propre destruction ? Dans cet article, nous explorons les différentes facettes de ce sous genre captivant, en abordant les types de post-apocalypse, l'impact sur la société, les œuvres célèbres mais aussi son mélange intéressant avec le Steampunk. Le mariage de ces deux genres dans les œuvres de science fiction crée des récits captivants, empreints d'aventure, de survie et d'inventions extraordinaires.

 

Points clés

🔧 Définition du post-apocalyptique : Univers fictif où la Terre est dévastée par une catastrophe, mettant en scène des survivants luttant pour leur vie.

⚙️ Origines : Le post-apocalyptique a des racines anciennes, tandis que le steampunk puise son inspiration dans l'époque victorienne et l'œuvre de Jules Verne.

🛠️ Convergences : Les deux genres se rejoignent en réinventant la réalité, en abordant des enjeux moraux et politiques.

🌍 Ecopunk : Aborde les catastrophes naturelles et leurs conséquences, soulignant la fragilité de notre planète.

⚛️ Atompunk : Mêlant nostalgie et réalité sombre d'un monde post-guerre nucléaire.

🧬 Biopunk : Concerne les pandémies et les manipulations génétiques, explorant les dilemmes éthiques.

👽 Astropunk : Invasions extraterrestres et leurs impacts, confrontant l'humanité à des menaces venues d'ailleurs.

📚 Œuvres littéraires : "Mortal Engines", "La Horde du Contrevent", "La Cité des Saints et des Fous", "Le Dernier Bastion".

🎬 Films : "La Cité des Enfants Perdus", "9".

🎮 Jeux vidéo : "Dishonored", "BioShock Infinite", "Frostpunk".

 

Continuez à lire pour en savoir plus.

 

L'univers de science fiction post-apocalyptique

 

Définition du post apocalyptique

Le terme "post-apocalyptique" désigne un univers fictif dans lequel la Terre a été dévastée par un chaos ou une catastrophe, que ce soit une autre guerre nucléaire, une pandémie, une catastrophe naturelle ou une invasion extraterrestre. Ces récits mettent souvent en scène des survivants luttant pour leur survie dans un monde en ruines.

Les origines du post-apocalyptique et du steampunk

L'idée du post-apocalyptique remonte à l'Antiquité, avec des récits de catastrophes
comme l'épopée de Gilgamesh, qui décrit un déluge dévastateur. Toutefois, le genre s'est véritablement développé au XXe siècle, avec la prise de conscience croissante des dangers liés à la guerre nucléaire, à la technologie et d'autres catastrophes : chute ou collision d'une météorite, épidémie, crise climatique ...

De son côté, le steampunk puise son inspiration dans l'époque victorienne et l'œuvre de visionnaires tels que Jules Verne, offrant un univers où la technologie à vapeur côtoie l'imaginaire.

 

Les convergences entre le post-apocalyptique et le steampunk

Les genres du post-apocalyptique et du steampunk se rejoignent sur plusieurs points. Leurs univers alternatifs réinventent certains aspects de notre réalité, mettant par exemple en scène des personnages confrontés à la survie dans un monde hostile. Les enjeux moraux et politiques sont également au cœur de ces récits, questionnant notre rapport à la technologie et notre responsabilité face à l'avenir.

 

Les types de science fiction post apocalyptique et punk

univers post apo steampunk

Catastrophes naturelles et science fiction proche de l' Ecopunk.

L'ecopunk, un sous-genre de fiction poignant, met en scène les catastrophes naturelles et leurs conséquences dramatiques sur notre civilisation. Abordant des thèmes tels que la résilience, la solidarité et l'innovation, ces récits nous rappellent la fragilité de notre planète et nous incitent à repenser notre mode de vie et notre relation avec l'environnement.

Les œuvres emblématiques de l'ecopunk,

Citons "La Route" et "Le Jour d'après", qui ont laissé une trace dans notre culture et continuent de manière à nous inspirer à œuvrer pour un avenir plus durable et harmonieux.

 

Guerre nucléaire et science fiction proche de l' Atompunk.

L' Atompunk, fascinant sous-genre de fiction (comme l'est le cyberpunk et le steampunk), nous transporte dans des mondes post-guerre nucléaire, mêlant nostalgie des années 1940 à 1960 et sombres réalités d'un univers ravagé, l'extinction de la civilisation. Dans ces récits captivants, les personnages sont confrontés aux conséquences dramatiques de la technologie atomique, aux enjeux politiques et sociaux, et à des dilemmes moraux et éthiques.

Les œuvres marquantes de l'Atompunk.

Parmi les œuvres marquantes, on peut citer "La Planète des singes" de Pierre Boulle, le film "Dr. Strangelove" de Stanley Kubrick et en jeu vidéo "Fallout".

 

Pandémies et science fiction proche du Biopunk.

Le biopunk, un sous-genre de fiction captivant, met en scène les pandémies et leurs conséquences dévastatrices sur la civilisation. En explorant les enjeux liés à la biotechnologie, aux manipulations génétiques et aux épidémies, ces récits nous confrontent aux dilemmes éthiques, sociaux et politiques qui en découlent.

Les œuvres marquantes du biopunk

"Le Fléau" et "28 jours plus tard", nous rappellent notre situation de vulnérabilité face à ces menaces invisibles et nous invitent à repenser notre mode de vie et notre relation avec la science et la médecine pour un avenir plus sain et équilibré.

 

Invasions extraterrestres et science fiction proche de l' Astropunk

L'astropunk, un sous-genre de fiction passionnant, met en scène les invasions extraterrestres et leurs conséquences sur notre monde. En explorant les enjeux liés à la conquête spatiale, aux rencontres avec des civilisations extraterrestres et aux conflits intergalactiques, ces récits nous confrontent aux défis et aux espoirs de l'humanité face à ces menaces venues d'ailleurs.

Les œuvres marquantes de l'astropunk.

"La Guerre des mondes" et "Independence Day", nous rappellent notre vulnérabilité face à ces menaces et nous invitent à repenser notre sens et notre place dans l'univers.

 

Bienvenue dans une science fiction post nuke entre Mad-Max et l'Attaque des Titans.

bande de punk post apo

La survie de la civilisation

Les récits post-apocalyptiques mettent souvent en scène des individus ou des groupes de survivants qui doivent lutter pour leur survie dans un monde hostile. Ils sont confrontés à des défis tels que la recherche de nourriture, d'eau potable et d'un abri sûr, tout en évitant au minimum les dangers du nouveau monde.

Le Steampunk se concentre pas vraiment sur une catastrophe mais sur une hypothèse : "que se passerait il si ?". Elle est essentiellement basée sur la création d'uchronies, soit sur la science fiction spéculative, soit sur ce qu'on appelle l'histoire alternative, qui s'inspire de la période de la seconde révolution industrielle de l'ère victorienne.

Cette période est principalement concentrée dans l' Empire britannique pendant les soixante-quatre ans du règne de la reine Victoria, avec au départ une domination dans les pays des cinq continents et pas seulement dans les îles britanniques, comme on le pense souvent.

Ordinateurs, téléphones portables et autres gadgets modernes sont la preuve irréfutable que le steampunk mélange parfaitement deux époques, manifestant la créativité des individus dans un amalgame entre la vision du moment présent et la période historique du XIXe siècle qui inspire ce rétrofuturisme, mais alors comment imaginer un steampunk post-apocalyptique ?

 punk_post_apo_sur_une_moto

Fin des structures sociales après une catastrophe

Dans un monde post-apocalyptique, les anciennes structures sociales et politiques s'effondrent, laissant place à de nouvelles formes d'organisation. Les survivants doivent s'adapter à ces nouveaux systèmes, qu'ils soient basés sur la force, la coopération, la religion ou d'autres principes.

Mais pourrions-nous établir un steampunk au-delà du cadre du 19ème siècle ? Pour beaucoup, la réponse ne laisse aucune place au doute, car, aussi rétro futuriste soit-il, le steampunk présente une série d' anachronismes nécessaires pour qu'il ne devienne pas une simple parodie historique et ne prenne pas des teintes de science-fiction avec une esthétique Victorienne.

La mise en place d'un progrès culturel, social en équilibre et technologique plus rapide et même très similaire aux avancées de la société d'aujourd'hui est en grande partie ce que l'on peut observer chez les professionnels et les passionnés du mouvement, en particulier ceux qui se concentrent sur la création et la modification des gadgets, ces artisans modernes qui aiment et défendent le DIY ou "Do it yourself".

 

Les œuvres de science fiction post-apo célèbres

Steampunk Post Apocalyptique

Littérature, sous genre et références.

Le sous genre post-apocalyptique a donné lieu à de nombreux romans célèbres, par exemple "La Servante écarlate" de Margaret Atwood et "Ravage" de René Barjavel. Ces œuvres abordent des thèmes tels que la survie, l'isolement et la rédemption. Des romans mélangeant les deux sous genre sont :

  • "Mortal Engines" de Philip Reeve : Ce roman raconte l'histoire d'un monde où les villes sont devenues mobiles, se déplaçant sur des chenilles géantes pour dévorer d'autres cités. L'univers combine des éléments steampunk, tels que les machines et les technologies rétro-futuristes, avec un contexte post-apocalyptique de ressources rares et de lutte pour la survie.

  • "La Horde du Contrevent" d'Alain Damasio : Dans cette œuvre, une équipe de guerriers et d'explorateurs avance contre un vent furieux et destructeur pour découvrir son origine. L'univers créé par Damasio est à la fois post-apocalyptique, avec des conditions climatiques extrêmes et un monde en ruines, et steampunk, avec des technologies basées sur le vent et des éléments de rétro-futurisme.

  • "La Cité des Saints et des Fous" de Jeff VanderMeer : Ce roman nous plonge dans une cité dévastée par un cataclysme, où les survivants cohabitent avec des créatures étranges et des technologies steampunk.

  • "Le Dernier Bastion" de Richard Morgan : Ce roman de science-fiction mêle post-apocalyptique et steampunk dans un monde en ruines où les technologies à vapeur côtoient les vestiges d'une civilisation avancée.

 

Le film catastrophe de science fiction et d' anticipation.

Le cinéma a également exploré le post-apocalyptique avec des films emblématiques comme "Mad Max", "Le Livre d'Eli" ou encore "Je suis une légende". Ces films nous immergent dans des univers sombres et désolés, où les personnages doivent lutter pour leur survie et celle de l'humanité. Voici deux films dans une version mélangée avec le steampunk :

  • "La Cité des Enfants Perdus" de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro : Ce film français explore un univers sombre et poétique, où les personnages évoluent dans un monde post-apocalyptique aux accents steampunk.

  • "9" de Shane Acker : Ce film d'animation présente un monde post-apocalyptique dévasté par la guerre, où des poupées de chiffon animées par une mystérieuse technologie steampunk luttent pour leur survie.

 

Jeux vidéo à thèmes post apocalyptiques

  • Les jeux vidéo ne sont pas en reste, avec des titres post-apocalyptiques populaires tels que "The Last of Us", "Fallout" et "Metro". Ces jeux offrent une expérience immersive et interactive, permettant aux joueurs de se confronter aux défis de la survie dans un monde en ruines. Les plus steampunk des jeux vidéos post apocalyptique sont :

  • "Dishonored" : Dans ce jeu d'action-aventure, les joueurs évoluent dans un univers steampunk inspiré de l'époque victorienne, où une mystérieuse peste a ravagé la ville de Dunwall, laissant place à un monde post-apocalyptique.

  • "BioShock Infinite" : Ce jeu de tir à la première personne nous emmène dans la cité flottante de Columbia, où les joueurs doivent affronter des ennemis et résoudre des énigmes dans un univers mêlant steampunk et post-apocalyptique.

  • "Frostpunk" : Ce jeu catastrophe de survie et de gestion nous plonge dans un monde post-apocalyptique glacial, où les derniers survivants anglais ont évacué Londres. Ils doivent construire et gérer une cité alimentée par des technologies steampunk pour résister aux rigueurs du climat.

 

univers victorien post apo | Steampunk Store

 

Pourquoi sommes-nous fascinés par le post-apocalyptique ?

 

La fascination pour les catastrophes et la fin de la civilisation peut s'expliquer par plusieurs facteurs. Tout d'abord, ces récits de science fiction nous permettent d'explorer des questions fondamentales sur la nature humaine, la survie et l'espoir. Ensuite, ils nous confrontent à nos peurs les plus profondes et nous obligent à imaginer comment nous réagirions face à de telles situations. Enfin, le post-apocalyptique nous rappelle notre vulnérabilité et l'importance de préserver notre planète Terre.

 

L'impact des œuvres mêlant post-apocalyptique et steampunk sur la culture populaire

Les récits combinant post-apocalyptique et steampunk ont laissé une empreinte indélébile sur notre culture populaire. Leurs univers fascinants ont influencé la mode, le design et l'art, donnant naissance à des mouvements tels que le "dieselpunk" ou le "cyberpunk". Ces œuvres ont également inspiré d'autres genres et médias, témoignant de leur richesse et de leur potentiel créatif.

 

Leçons à tirer des univers post-apocalyptiques

Les récits post-apocalyptiques peuvent nous enseigner de précieuses leçons sur la résilience, la solidarité et l'adaptabilité. Face à l'adversité, les personnages de base de ces histoires sont souvent contraints de faire preuve d'ingéniosité, de courage et d'empathie pour survivre. Ces leçons peuvent nous inspirer dans notre propre vie et nous encourager à réfléchir aux valeurs qui sont essentielles à notre épanouissement et à notre survie en tant qu'espèce.

 

Imaginons un univers de science fiction steampunk et post apocalyptique

Les vestiges de la catastrophe (naturels ou artificiels) resteraient clairement steampunk. Tout comme dans les voitures post-apocalyptiques de Mad Max sont des voitures contemporaines, mais modifiées avec ce qu'ils ont trouvé dans les poubelles et les dépôts, un ballon post-apocalyptique steampunk peut être un ballon moderne, mais le panier pourrait être en ferraille ou armé avec des horloges. La machine à vapeur est toujours là, mais ce n'était pas la seule technologie victorienne.

Le rétro-futur pourrait être fabriqué sans machines à vapeur. Comme le style dieselpunk, dérivé du steampunk, qui se concentre plus sur le carburant combustible, à la façon de Mad Max où le post nuke est débridé. On peut facilement s'imaginer cet univers rempli de Bikers, de punks et de pauvres victimes pour les occuper. En général ses derniers se font piller et torturer par une foule d'affreux, des brutes malodorantes, qui se font souvent massacrer par les héros de l'histoire à grand coup de chaînes ou de coups de pieds.

 

punk biker à vapeur post apo | Steampunk Store



Et si, après une invasion extraterrestre majeure, l'humanité était presque anéantie et après des années de guerre contre les aliens, les survivants humains développaient une technologie de style victorien ? Cela nous donnerait certainement un monde très proche de Turn A Gundam, une oeuvre à découvrir dans l'article des dix Mangas Steampunk à voir.

Bien sûr, il y aurait beaucoup de questions auxquelles il faudrait répondre et elles donnent habituellement un nombre infini de lignes qui créeraient plus d'un arc de l'histoire à raconter. Ce qui laisse sans aucun doute la voie ouverte pour développer différentes manifestations du steampunk, non seulement au niveau littéraire de la fiction mais au niveau de la création bricolée genre DIY.


En fin de compte, et comme tout le reste dans ce rétrofuturisme, je suis sûr que chaque individu aura sa propre opinion sur la question de savoir si le steampunk peut ou non être post-apocalyptique et quelles caractéristiques il aurait. Et les arguments et les raisons qu'auront les autres sera en substance de vous dire que si vous vous éloignez de l'ère Victorienne vous pourriez perdre l'essence steampunk. La question est de cesser d'être puritains et conservateurs, nous devons démystifier le concept de steampunk, cesser de le voir comme quelque chose d'immuable, comme s'il n'y avait qu'une seule bonne façon de le faire.
Pour moi, c'est là que réside l'une des merveilles de ce mouvement : l'individualité avec laquelle chacun comprend et développe ce qu'il aime et l'attire le plus.

 

vers l'accueil de Steampunk Store

 

Et il n'y a rien de plus punk que ça. A bientôt vaporistes pour un nouvel article sur l'univers envoutant du Steampunk

Le mariage entre post-apocalyptique et steampunk offre des récits captivants et des univers foisonnants où les personnages sont confrontés à des défis extraordinaires. Les œuvres qui combinent ces deux genres nous emportent dans des mondes imaginaires où les merveilles de la technologie rétro-futuriste côtoient les dilemmes moraux et les enjeux de survie. Le potentiel créatif de ces genres semble sans limites, et nous ne pouvons qu'être impatients de découvrir les futures œuvres qui en résulteront.